Une journée à Boulogne-sur-Mer

Cout du projet : 10 000€ dédiés à la cohabitation piétons et deux roues

Une journée à Boulogne-sur-Mer : itinéraire touristique
Une ville où il est fait bon flâner en toute sécurité tant pour les habitants que pour les touristes. Aménageons le cœur de Boulogne en ce sens en le sécurisant et en l’égayant davantage encore.
Afin de stimuler la fréquentation des commerces on pourrait établir un dépliant pour proposer un itinéraire découverte de Boulogne-sur-Mer en 1 jour aux touristes de passage. Ce parcours partirait de Nausicaa en longeant les quais jusqu’à l’entrée de la rue Faidherbe puis par la rue Victor Hugo jusqu’à la Grande-Rue où ils peuvent ou non prendre la navette à hauteur de la place Dalton pour rejoindre la vieille ville par la porte des Dunes. Le retour se ferait par le même itinéraire sauf qu’il faudrait inviter à emprunter cette fois la rue Thiers plutôt que la rue Victor Hugo. Ce dépliant pourrait être mis à disposition des offices de tourisme et agences d’organisation de voyages étrangers, être déposé à l’accueil de Nausicaa, à l’office de tourisme boulonnais, au Musée, au Théâtre Monsigny, dans les commerces etc.
La conception du dépliant serait confiée à un infographiste/imprimeur local en collaboration avec le service qualifié en la matière de la Mairie. Il pourrait éventuellement être bilingue français-anglais, et/ou trilingue français/anglais/néerlandais. Prévoir une version numérique du dépliant sur le site de la Marie et de l’office de tourisme.
L’aménagement des rues piétonnes du centre-ville avec le mobilier urbain, les plantes, fleurs et arbustes ( bientôt les marquises) est une réussite mais l’ensemble pourrait avoir un aspect bien plus gai et attrayant si on y ajoutait un peu plus de couleurs en mettant à la disposition d’artistes et d’artisans locaux pouvant d’une façon ou d’une autre rendre les richesses de la ville et de ses environs, des panneaux non publicitaires pour décorer les vitrines et même les étalages des boutiques actuellement fermées qui renvoient une image de désolation regrettable. Si ces dernières disposent d’un volet roulant, celui-ci pourrait aussi servir de support comme c’est déjà le cas pour la Cave à vin par exemple, ou la bijouterie L’atelier Virginie. Le phare rouge comme devanture de l’ancienne supérette est un bel exemple à généraliser. Un système de panneaux ou d’installations « mobiles » permettraient de les réutiliser « à volonté ». Une autre touche de couleurs pourrait être apportée en peignant les façades avec des teintes plus vives.
Pour plus de sécurité, la cohabitation piétons-deux roues mérite d’être réorganisée
En attendant une législation nationale régulant le problème, il faudrait réorganiser la cohabitation des piétons et des deux-roues avec ou sans assistance électrique (donc vélos ET trottinettes! ) dans notre ville et faire de Boulogne-sur-Mer la première ville où le piéton est roi. Les trottoirs devraient leur être exclusivement réservés. Il n’existe pas de moyen de sécurité plus écologique et bon pour la santé que les jambes !
Piétons et deux-roues ne devraient jamais être obligés de partager les mêmes surfaces car le danger d’accident est grand et si accident il y a, il peut avoir des conséquences très graves. Sans parler du sentiment d’insécurité permanent que la situation actuelle procure aux piétons. Le parcours le long de Nausicaa, côté rue, qui prévoit de réunir piétons et deux-roues sur une même surface est dangereux. Descendre du bus F à l’arrêt « Descente à la mer » est particulièrement risqué. En tant que piétonne convaincue et fidèle utilisatrice du réseau Marinéo, j’ai été confrontée à des trottinettes dévalant à vive allure la Grande Rue. Une trottinette a failli me renverser sur le passage piéton à hauteur du bar Hamiot. Un budget spécifique attribué à la réorganisation de la cohabitation piétons et des deux-roues, en rappelant par des affiches/panneaux sympathiques la priorité absolue des piétons en ville, paraît indispensable et urgent ! Là aussi des concepteurs locaux pourraient être sollicités. En parallèle, prévoir une campagne d’information autour des nouvelles dispositions par courrier déposé dans les boites aux lettres.

Où en est ce projet ?

Ce projet est retenu et mis au vote des Boulonnais après étude par les services de la Ville.

Centre-ville

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.